Mai 2019

 
 

          GARF Newsletter - Mai 2019
 

 

GARF National


ÉDITO

 

Sylvain Humeau

Chers adhérents, chers Garfistes,

 

Voici la nouvelle newsletter mensuelle que vous attendez avec impatience.

Vous y retrouverez les rubriques habituelles :

Le portrait du mois,
A la une,
L'actualité des groupes.

 

Pour ce mois de mai, nous avons mis à l'honneur le groupe Champagne-Ardenne et son président, qui ont rejoint le Garf il y a un peu plus d'un an.

 

Vous pouvez également bloquer dans votre agenda la date du 20 septembre prochain sur Paris, où nous coorganisons avec nos partenaires (FCU, FFFOD, AFREF), un colloque sur la formation à distance.

 

A noter que nous sommes également en train de prévoir un colloque dédié aux Garfistes, pour le mois d'octobre, grâce au travail de notre commission juridique.

 

Notre actualité est riche et nous continuons à développer de nouveaux services pour nos adhérents, pour vous.

 

Je vous donne rendez-vous au mois prochain.

 

Bonne lecture.

 

 

Sylvain HUMEAU

Président du GARF

 

 


ÉVÉNEMENTS

 

 

INVITATION

 

invitation

 

Retrouvez tous les événements ici


PORTRAIT DU MOIS

 

Sylvain THOMAS,

Responsable formation groupe, Sanef groupe

Président du Groupe GARF Champagne Ardenne

 

 

imgQuel a été votre parcours ?

Je suis devenu responsable formation et communication interne en 1998 suite au départ en retraite du responsable formation et sécurité.

Ce poste fait suite à une mobilité géographique, après 5 ans consacré à l'assistanat dans la gestion du personnel.

Mon périmètre ne concernait au départ que la région Est correspondant à mon établissement de rattachement.

Aujourd'hui je coordonne l'action formation pour notre groupe riche de 2.700 collaborateurs.

 

 

Pourquoi avez-vous adhérez au GARF ?

Mon adhésion au GARF est toute récente, elle remonte à l’année dernière tout comme l'ensemble de mon groupe.

Celui-ci fonctionnait déjà sous l'égide du GIP ARIFOR, financé par l'État et la Région Champagne Ardenne, et affilié au réseau des CARIF.

J'en étais l'animateur, sans formalisme, fonction que je continue à exercer sous la bienveillance de mon groupe.

Du reste, celui-ci me connaît plus sous mon propre surnom de « camarade président » (emprunté au cinéma…) et qui sied mieux à la réalité de mon action !!

 

Que vous apporte le Garf ?

Le GARF est d'abord la structure sur laquelle nous pouvons continuer du sens à notre groupe suite au démantèlement de l'ARIFOR.

Nous pouvions également nous rapprocher et élargir notre vision de la formation par la force de son réseau et ne plus fonctionner en vase clos.

Notre prochaine étape va être de nouer des liens plus étroits avec nos homologues des autres régions pour enrichir et diversifier nos approches.

Se tenir informé est également important surtout en cette période ‘chahutée’. Aussi, l'apport d’actus du GARF est primordiale.

Enfin, le fait d’appartenir à un réseau de professionnels qui partagent une même vision est aussi garant de la qualité et de la pertinence des informations échangées.

 

Comment sont définis le planning et l'arbitrage des thèmes du groupe Champagne Ardenne ?

4 rencontres sont planifiées, en général sur février, avril, juin et septembre.

Nous fonctionnons en mode journée, ce qui nous permet de moduler parfois la journée en sous-thèmes.

Une 5è sous format réduit peut être décidé pour la mi-décembre.


Combien de rencontres sont planifiées en moyenne dans l'année ?

Le planning est défini d'un commun accord entre nous en fin d'année.

Nous établissons l'inventaire des thèmes souhaités en définissant bien les attentes de chacun, pour ne pas oublier le moment venu ce qui était recherché.

La priorité est établie de manière naturelle au bénéfice des voix reçues. D'ailleurs, et souvent elles se recoupent.

En cours d'année, nous pouvons encore ajuster et intervertir les thèmes en fonction des événements.

 


À LA UNE

 

 

LE GARF CHAMPAGNE ARDENNE JOUE LES APPRENTIS…SORCIERS !     

 

De gauche à droite : M. Cattez (Pôle UIMM), AS Pouspin (Manpower), M. Cattez-Tassan (Pôle UIMM), S. Hénisse (Foyer Rémois), R. Belkacemi (CCI Ile de France), C. Leboucq (sanef), I Molina (GIP FC), S. Thomas (sanef) ; G. Mouroux (FCN), H. Proffit (Volkswagen), P. Perrier (Moët Hennessy)

 

La Loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel laisse surtout aux responsables formation le « choix » d'en comprendre toutes les facettes et de voir l'avenir qu'elle prendra dans son entreprise et ailleurs. D'avenir, il en était question lors de la journée du 26 avril, consacrée au volumineux volet sur l'apprentissage. Les « jeunes » garfistes champardennais ont joué l'alternance eux aussi, naviguant entre  présentations didactiques, échanges pratiques et visite de site pour se faire une idée plus précise et concrète des dispositions légales. Et aussi de toucher du doigt les adaptations nécessaires des CFA pour valoriser l'alternance et susciter des vocations professionnelles. La réflexion n'excluant pas l'enthousiasme, les protagonistes se livraient à des facéties devant l'objectif, ravis d’avoir engrangé de nouvelles connaissances sur le sujet, grâce aux présentations éclairées des intervenants de la journée.

 

Le Groupe tenait à remercier tout particulièrement l'équipe du Pôle Formation UIMM de Champagne Ardenne  pour avoir ouvert leurs portes à notre groupe et à M. Richard Belkacemi de la CCI d'Ile de France, pour nous avoir permis de décrypter les secrets de l'apprentissage. Magique !

 

 


ACTUALITÉ DES GROUPES

 

 

À VOS AGENDAS :

 

GARF PROVENCE

6 Juin 2019

L'innovation pédagogique et les nouvelles technologies au service du savoir être ( Soft skills)

 

 

GARF PROVENCE

13 Juin 2019

Neurocognitivism - Pierre Moorkens 

 

 

GARF NORMANDIE SEINE EURE

13 Juin 2019

Co-dev / vidéo/ coaching + retours sur les changements observés en entreprises. 

 

 

GARF ATLANTIQUE

14 Juin 2019

Médiation & Green coaching

Vous pouvez retrouver le calendrier, actualisé, du GARF ATLANTIQUE ici 

 

 

GARF LYON CHALLENGE

14 Juin 2019

Qu'est-ce que l'AFEST ? Comment la mettre en oeuvre ?

 

 

GARF LYON

18 Juin 2019

Accompagnement au changement : rôle du responsable formation & des autres acteurs (managers, etc ...)

 

 

GARF CHAMPAGNE ARDENNE

20 Juin 2019

LMS / LCMS

 

 

GARF PARIS HORIZON

20 Juin 2019

Neurosciences. Neuropédagogie. Formation à distance

 

 

GARF PARIS 11 et OUEST ETOILE

20 Juin 2019

Visite / learning expedition

 

 

GARF MIDI PYRÉNÉES

28 Juin 2019

Osons manager par la confiance (9H-12H)

Co-développement (14h-17h)

 

 

------------------------------------------

 

 

GARF MIDI PYRENÉES

 

Le GROUPE GARF MIDI PYRENÉES a réuni 45 participants, le 24/05/2019 dans les locaux de DSI à SAINT ORENS DE GAMEVILLE  pour une matinale sur le thème de l'AFEST.

 

img

 

Cette rencontre a débuté par une présentation par les pieds J pour situer les adhérents, repartir les tailles d’entreprises et secteurs d'activité. Ludique, convial, dynamique de groupe ….

 

 

Dans un second temps Magali (Société AIP CONSULT) et Sarah (SCOP OZON) ont présenté les différentes étapes de mise en oeuvre de ce dispositif au sein des entreprises, les conditions de réussite

 

(de D à G : Sarah SCOP OZON, Cathy Présidente GARF MP, Magali AIP CONSULT)

 

Pour bien comprendre le dispositif, les participants avons ensuite intégrer des ateliers « Flash » pour répondre au questionnement suivant :...

 

Lire la suite

 

------------------------------------------

 

GARF PROVENCE

 

Ce jeudi 23 mai, Le GARF National et GARF Provence, premier réseau national des professionnels de la formation et de développement RH dont la Société du Canal de Provence - SCP est membre se sont réunis pour ré-inventer le plan de développement des compétences grâce au Design Thinking !

 

img

 


VEILLE TECHNOLOGIQUE

 

 

L'Intelligence artificielle disruptive pour la formation

 

 

Invité par France stratégie le 16 mai à Paris, Michel Servoz, conseiller spécial du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker , a souligné la nécessité de former les étudiants aux « soft skills » plutôt que de leur donner des compétences bientôt obsolètes, les emplois de demain étant inconnus…

Par Christelle Destombes - Le 20 mai 2019.

 

Revoir l'éducation et vite. Pour Michel Servoz, auteur d'un rapport sur l'IA et le futur du travail, le temps presse. Débattant à l'invitation de France stratégies le 16 mai à Paris, il a insisté « Il faut un plan d’urgence pour l'éducation pour préparer aux tâches non automatisables et développer les talents cognitifs que sont la résolution des problèmes, le critical thinking et la capacité à travailler en équipe ». Toutes choses qui ne sont pas évaluées par les diplômes… Le rapport préconise également de réduire la durée de la formation initiale, qui devrait se concentrer sur les compétences transdisciplinaires, au profit d’allers-retours entre monde du travail et bancs de l’Université. Il cite en exemple l'Université de Stanford qui permet à ses alumni de revenir acquérir de nouvelles compétences dans leur champ tous les cinq ans.

 

Des écoles de milieu de carrière

Miser sur l’éducation tout au long de la vie en permettant aux travailleurs d’affiner leurs compétences en fonction des évolutions technologiques est une priorité absolue. Pour éviter qu’elle ne bénéficie qu'à ceux qui en ont le moins besoin, Michel Servoz en appelle à la responsabilité des entreprises. Il cite Google qui encourage ses employés à dédier 20 % de leur temps de travail à la formation ou aux projets personnels. Formation en ligne, reconnaissance des acquis du travail, toutes les modalités sont envisagées, comme des « écoles de milieu de carrière », pour faciliter des reconversions inéluctables.

 

Ces écoles devraient être bénéfiques à tous. Aux États membres, car la charge du chômage devrait être réduite ; aux employeurs qui verront les inadéquations entre les talents exigés et disponibles diminuées et aux employés qui pourraient accéder à de meilleurs salaires. Michel Servoz reste donc d’un « optimisme raisonnable » face à la disruption annoncée et salue la création du compte personnel de formation qui pourrait être mobilisé dans ce sens.

 

Lire la suite

 

 

Organisme de formation : le formateur occasionnel, un « salarié » pas comme les autres !

Une décision de la Cour de cassation en date du 9 mai 2019 apporte des précisions intéressantes sur le statut de « formateur occasionnel ».

Par Valérie MICHELET - Le 16 mai 2019.

 

Le formateur occasionnel est-il un salarié ? Telle pourrait être la question qui se pose en lisant la décision de la Cour de cassation du 9 mai 2019.

 

Les faits étaient les suivants : à la suite d’un contrôle, l'Urssaf d'Ile de France notifie à l'organisme de formation Demos, un redressement résultant notamment de la réintégration dans l’assiette de cotisations à l’assurance chômage, au régime de garantie des créances des salariés et du versement de transport, des rémunérations versées aux formateurs occasionnels qu’il a employés entre 2010 et 2012. Motif du redressement : les formateurs occasionnels, affiliés au régime général, sont des salariés de droit commun soumis à l’ensemble des cotisations sociales dues pour l’emploi des salariés.

 

L'Urssaf relevait à l'appui de cette qualification de relation salariale que l'organisme de formation acquittait directement les cotisations sociales et patronales, que les formateurs occasionnels n'étaient pas immatriculés en qualité de travailleurs indépendants, qu'ils recevaient tous après leurs missions, une fiche de paie et une rémunération nette de charge, et avaient fait l'objet d'une déclaration unique d'embauche.

 

 Lire la suite

 

 

Désinscription

 


GARF Newsletter 2019
GARF National - 4 avenue du Stade de France
93218 SAINT DENIS LA PLAINE
CONTACT
www.garf.asso.fr

 

 
 
 
Dernière modification : 27/05/2019