Février 2020

 
 

          GARF Newsletter - Février 2020
 

 

GARF National


ÉDITO

 

 

Chers Garfistes,

 

Déjà la deuxième newsletter de l'année.

J'espère que vous avez eu le temps de parcourir la première, tant elle était copieuse.

Je vous rassure, ce n'est pas en février que vous allez entamer un « régime » avec le GARF !

En effet, notre actualité est toujours aussi riche, ce qui est plutôt un bon signe pour une associations professionnelle.

 

Tout d'abord, il est intéressant de revenir sur le 1er webinar intégré dans notre veille juridique (conçu et animé par Claire Van Campo, Dorothée Grandsaigne et Cyril Parlant du cabinet FIDAL).

Nous étions près de 100 à le suivre en direct, dont quelques groupes qui en avaient profité pour programmer une réunion sur cette même matinée.

Le support de ce webinar est disponible sur notre portail : ici

Concernant les questions juridiques à poser à cette même équipe, nous sommes en train de finaliser un support de communication à destination des adhérents, pour vous donner le mode opératoire.

Sachez que nous avons déjà créé une adresse mail dédiée pour recueillir vos questions : veillejuridique@garf-asso.fr

 

Dans l'actualité, nous avons également eu la grande joie de participer à l'ouverture d'un nouveau groupe GARF en Auvergne (Clermont-Ferrand), le vendredi 14 février dernier.

20 personnes avaient répondu positivement à notre invitation, afin de vivre en live le webinar animé par Cyril PARLANT.

Une belle dynamique est en train de se construire pour que cette région soit également dotée d'un groupe GARF.

 

Voici enfin le menu de cette newsletter :

  • Restitution de l'enquête adhérents suite à la mise en oeuvre de la réforme de 2018. A noter que nous sommes en train de relancer une nouvelle enquête plus approfondie, afin de pouvoir faire remonter vos appréciations sur la mise en oeuvre des différents dispositifs issus de la loi de septembre 2018.
  • Retour sur l'Université d'Hiver de la Formation Professionnelle 2020, avec les interventions des Garfistes aux différentes tables rondes,
  • Le portrait du mois ou plutôt … les portraits, avec la belle équipe du GARF Savoie-Dauphiné,
  • Le séminaire AFEST organisé par les groupes Lyonnais, le 16 décembre dernier,
  • Le témoignage du groupe GARF Horizon, sur la thématique de QUALIOPI,
  • Et beaucoup d'autres choses encore...

 

Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à lire cette newsletter, que nous en avons eu à la concevoir.

 

Sylvain HUMEAU

Président du GARF

 


ÉVÉNEMENTS

 

 

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE SUR LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
 

Contexte :

  • Juin 2019 : La Commission juridique du GARF initie une enquête auprès des adhérents et non-adhérents pour identifier leur 1ère impression vis-à-vis de la réforme
  • 200 répondants :

53% de responsables formation (60% d'entreprises de + 300 salariés)
47% du secteur des services et 29% de l'industrie
29% de représentants d'OF
41% ne sont pas GARFISTES

 

 

Retrouvez les résultats de l'enquête ici

 

 

******************************

 

 

Étude Garf : une majorité de responsables formation « dubitatifs » sur la loi du 5 septembre 2018​

Quotidien de la formation

 

Plus de la moitié d'un panel de professionnels de la formation, principalement des responsables formation en entreprise, reste dubitatif, voire négatif face à la réforme, selon une étude du Garf (Groupement des acteurs et responsables de la formation).

 

 

« 52% des réponses sont « plutôt défavorables » , constate le président du Garf, Sylvain Humeau. La réforme est systémique et complexe, alors elle effraie et sans doute les répondants n'en ont-ils retenu que les aspects financiers, la fin des périodes de professionnalisation et du financement du plan de développement des compétences pour les + 50. »

 

En juin 2019, la commission juridique du Garf a initié une enquête auprès des adhérents et non-adhérents sur leur première impression vis-à-vis de la réforme. Les résultats ont été consolidés fin 2019. Parmi les 200 répondants, 53% de responsables formation (dont 60% d’entreprises de plus de 300 salariés), et 29% de représentants de prestataires de formation, le reste étant divers (Opco, institutionnels, etc.).

 

Moins d’aides financières

« Pour une très grande majorité des répondants (83%), il s'agit bien d'une réforme majeure dont les effets positifs ne sont pas encore perçus, complète Cyril Parlant, président de la commission juridique et éthique du Garf. Les répondants ont intégré qu'il faudrait former plus, former mieux… avec moins d'aides financières. » 

 

A la question « Quelles sont les compétences que vous pensez devoir faire évoluer, pour vous-même et votre équipe, en priorité ? », l'ingénierie des compétences et des certifications apparaît comme un enjeu prioritaire. « C'est le domaine qui est actuellement le moins maîtrisé », constate le Garf. La maîtrise de l'ingénierie financière arrive en second, suivie de l'offre de service formation et de l'ingénierie pédagogique.

 

En matière d'impact interne, c'est la relation avec la DRH qui est la plus impactée, du fait de l’évolution d'un outil (la formation) vers une finalité (le développement des compétences). Population la plus impactée ensuite : les managers.

 

En matière d'impact externe, c'est le rapport avec l'Opco qui est mis en avant : comment passer d’une relation financière à une relation de conseil ? Autres acteurs impactés fortement : les prestataires de formation et les branches professionnelles.

 

Co-construire autour du CPF

En guise d’actions à mener en priorité au sein de l'entreprise, ressortent l'intégration effective de la notion de plan de développement des compétences, la construction de certifications, d'Afest (action de formation en situation de travail) et de formation à distance, et le recours aux contrats en alternance. La promotion d’une co-construction autour du CPF apparaît également, mais pas sous la forme d'un accord d'entreprise sur le CPF. La création d'un OF interne ne figure pas encore parmi les priorités.

 

Point particulièrement sombre : le nombre de répondants prévoyant une réduction de l’investissement formation augmente pour l'année 2020 comparativement à l'année 2019.  « Si les réponses traduisent une certaine confiance sur la capacité des entreprises à investir dans le développement des compétences, elles ne disent pas que les entreprises vont combler la baisse des financements des Opco, analyse le Garf, ce qui confirme l'idée qu'il faut former plus, mieux et moins cher… »

​​

 

******************************

 

 

NOTICE RGPD

 

Nous vous informons que les données à caractère personnel traitées par L'association GARF vous concernant sont nécessaires dans le cadre de votre adhésion pour le rattachement à un groupe et la diffusion de l'information.

 

Il peut s'agir de données d'identification, de données relatives à la vie personnelle (situation professionnelle), à la carrière (poste occupé),  aux données bancaires , coordonnées téléphoniques et mail, aux données de connexion enregistrées pour le bon fonctionnement des applications et des réseaux informatiques et pour la sécurité de l'association, ainsi que tout autre données nécessaires aux finalités ci-dessous.

 

Elles seront traitées de façon confidentielle.

 

Les données vous concernant sont utilisées par L'association GARF en tant que responsable de traitement, pour :

  • Le suivi des adhésions
  • l'organisation des groupes (annuaires internes) ;
  • la mise à disposition des données aux Présidents de Groupe
  • la diffusion de l'actualité de groupe
  • le contrôle de l'accès à la plateforme GARF  

 

Ces données sont destinées aux seules personnes habilitées (Président National et membres du bureau), à votre Président de Groupe ainsi qu'aux personnes ayant besoin d'en connaître dans le cadre de leurs missions. Elles sont également destinées, uniquement pour ce qui les concerne et conformément à la loi aux personnes gérant le suivi financier de l'association ou contrôleurs externes.

 

Vos données sont conservées le temps de votre adhésion.

 

Vous pouvez accéder et obtenir copie des données vous concernant, vous opposer, pour des raisons prévues par la réglementation, au traitement de ces données, les faire rectifier ou les faire effacer.

 

 

Pour toute demande d'exercice de vos droits, vous pouvez écrire à l'adresse suivante : garf@garf.asso.fr

 

Vos données ne font l'objet d'aucun transfert en-dehors de l'Union Européenne.

 

 

******************************

 

 

PETIT GUIDE DE L'AFEST À L'USAGE DE TOUS

 

Ce guide a pour finalité d'outiller de manière opérationnelle, tous les acteurs en charge de déployer l'AFEST, en proposant une méthodologie de mise en oeuvre.


Il est l'aboutissement d'un an de travail basé sur l'analyse des expérimentations AFEST supervisées par la DGEFP et l'ANACT, des pratiques existantes, en France comme en Europe, ainsi que d'une série d'auditions des parties prenantes (OPCO, entreprises, formateurs, institutionnels).
Il s'attache à présenter la mise en place de cette modalité pédagogique comme un projet d’organisation dans l'entreprise.
Il s'adresse aux professionnels de la formation, aux dirigeants, aux formateurs ou conseillers d'OPCO qui considèrent l'opportunité de conjuguer le caractère formatif du travail avec des méthodes et moyens pédagogiques dans la perspective d’organiser la montée en compétence des salariés sur le lieu de travail.
Cette première version du guide a vocation à s'enrichir des retours d'expérience dans le cadre d'applications directes par l'entreprise ou des politiques plus larges de développement des compétences par l'AFEST.

 

Consultez le guide : ici

 

 

******************************

 

MOOC MAGRH


A compter du 5 février 2020, vous pouvez participer à un Mooc dédié à la réforme de la formation professionnelle. Au travers de 3 séquences et d'une cinquantaine d'activités, vous pourrez vous approprier les principaux points de la loi pour « la liberté de choisir son avenir professionnelle » et leur impact sur les politiques RH des entreprises.

 

Suivez ce parcours d’information pédagogique en toute liberté, à votre rythme et selon vos envies ! Ce Mooc a été conçu pour vous alors profitez-en ... ICI

 

 


À LA UNE

 

Quotidien de la formation ​
Retour sur l'intervention de Franck Morel, conseiller social du Premier ministre, lors de la table ronde du 31 janvier 2020, de l'UHFP, avec l'intervention de Cathy Hervy, présidente du GARF Midi-Pyrénées. 

 

« La question des versements volontaires des entreprises exige de la souplesse » (F. Morel)

 

« La réforme de 2018 nous permet de revenir à une situation carrée sur le plan juridique mais certaines questions - en particulier celle des versements volontaires aux Opco - qui se posent aux groupes d'entreprises qui relèvent de plusieurs opérateurs, exigent de nous de la souplesse. L'objectif de stabilité juridique poursuivi n'empêche pas une dose de pragmatisme de notre part », déclare Franck Morel, conseiller social du Premier ministre, lors d'une table-ronde sur « la formation dans l'entreprise : quels financements en plus des contributions légales ? », le 31/01/2020, lors de l'Université d'hiver de la formation professionnelle de Centre Inffo.

L'un des effets de la loi du 05/09/2018 qui a instauré une contribution financière légale unique et réorganisé le paysage des Opco selon une logique de cohérence économique est d'obliger les entreprises ou les groupes qui avaient l'habitude d'effectuer un versement volontaire à leur(s) Opco ou à l'un des deux Opco interprofessionnels, dans une logique de « I want my money back », à changer de pratique.

C'est le cas, par exemple, du groupe Veolia (57 000 collaborateurs dans plus de 80 entités « de toutes tailles ») qui pratiquait une politique de « mutualisation intra-groupe » via un versement volontaire à l'un de ses Opca, d'un montant de 0,3 % de sa masse salariale brute. « Aujourd'hui, cette enveloppe mutualisée éclate puisque nous relevons de deux Opco », indique Denis Coste, directeur formation de Veolia France pour l'activité recyclage/valorisation des déchets.

Cet éclatement peut être évité par « le recours à un tiers comme une banque, ce qui suppose des frais de gestion. Nous aurions dans ce cas un Opco et une banque », ajoute Denis Coste.

« Un des enjeux de cette réforme, dans le prolongement de celle de 2014, était de faire en sorte que les Opco ne soient plus vus comme des banques. Ce serait dommage qu'elle conduise à confier à des banques les fonds que les Opco auraient pu gérer. La dimension de “groupe d’entreprises” mérite une écoute particulière. Nous échangeons en ce moment sur ce point avec le ministère du Travail », déclare Jonathan Emsellem, directeur général d'Ocapiat.

 

******************************

 

NEWSTANK

UHFP : « Nous avons maintenu notre investissement formation, mais le CPF nous inquiète » (Cathy Hervy)

 

Avec un effectif à 292 ETP, la société de l'aéroport Toulouse-Blagnac fait partie des entreprises de la tranche 50-300 salariés qui ne bénéficient plus de la mutualisation des fonds de la formation depuis la loi du 05/09/2018. « Nous avons cependant fait le choix de maintenir notre effort de formation avec un budget de 2 % de la MSB affecté au plan de développement des compétences. La nouvelle stratégie d’entreprise mise en place l'exigeait. Pour cette raison, nous avons pu convaincre le DAF de garder un investissement important dans la formation », déclare Cathy Hervy, responsable formation de l’aéroport Toulouse-Blagnac, le 31/01/2020, lors de l'Université d’hiver de la formation professionnelle qui s'est tenue à Biarritz, du 29 au 31/01/2020. Elle s'exprimait dans le cadre d'un atelier sur le thème : « Formation dans l'entreprise, quels financements en plus de la contribution légale ? ».

La société de l'aéroport Toulouse-Blagnac a « énormément utilisé le CPF » avec les collaborateurs avant sa monétisation et le financement de la formation qui s'effectue désormais via l'Appli CPF. « Nous attendons avec impatience de savoir comment la CDC mettra en place, en juin 2020, la politique d'abondement » par les entreprises notamment, ajoute Cathy Hervy.

 

Lire la suite

 

******************************

 

NOUVEAU CPF : AU-DELA DE L'APPLI MOBILE, UNE CONTRACTUALISATION INEDITE !
Article de synthèse réalisé par Béatrice QUERTAIN, Présidente du Groupe GARF Paris Horizon

 

Deux mois tout pile après le lancement de l'appli MonCompteFormation, CENTRE INFFO a organisé sur la journée du 21 janvier 2020 dans les locaux de la MGEN (Paris 15ème) son 12ème RDV « Dessine-moi la réforme » sur le sujet « LE NOUVEAU CPF : au-delà de l'appli mobile, une contractualisation inédite ».

 

 
LES CONSTATS ET ENJEUX DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Voici ci-dessous les constats, les enjeux et le sens de la réforme de la formation professionnelle qui ont abouti à la création de cette application dédiée au CPF.

 

LES CONSTATS :

  • 10% des métiers vont disparaître
  • 10% des métiers vont se transformer
  • La France a 10 à 20 points de retard par rapport à certains pays européens, comme l’Allemagne et les pays scandinaves
  • Un accès très inégalitaire à la formation
  • Un système complexe

 

LES ENJEUX :

  • Un accès plus large, dit massifié à la formation
  • Une transformation du marché du travail et de l'accès à l’emploi

 

LE SENS DE LA REFORME :

  • Transparence et qualité
  • Fluidité et simplicité
  • Massification

 

 

LES CHIFFRES CLÉS DE L’APPLI CPF

C'est un marché de 28 millions d'actifs (salariés du privé et demandeurs d’emploi) représentant un potentiel de 2 milliards d'€ de CPF. Et bientôt ce sera un marché de 33 millions d'actifs en ajoutant les indépendants et les salariés du public.

Lire la suite

 

 


PORTRAIT DU MOIS

 

Regard croisé du groupe GARF Dauphiné Savoie : 

Thierry L'HER (Directeur Formation Groupe CAN), Véronique GIROD-ROUX (Responsable Développement et gouvernance des Certifications Professionnelles & VAE​), Patrice OSETE (Directeur Pédagogique FORMACAN), Géraldine FERON (RF SOITEC), Charlotte Chautemps (DRH GEM)

 

 

Que vous apporte le Garf ?

La puissance du National relayé au plan local dont le dénominateur commun reste le même : Une intelligence collective permettant de partager sereinement et grandir professionnellement.

Ce réseau de professionnels est par nature sympathique et les échanges sont toujours intéressants quant aux pratiques métiers. La possibilité est offerte à chacun de faire du benchmark et bénéficier en parallèle d'une actualité pertinente et complète.

D'une façon générale le GARF nous permet de monter en compétences par la richesse des partages tout en contribuant individuellement à cette association résolument apprenante.

 

Quelle est votre ancienneté au sein du Garf ? Quelle a été votre évolution pour devenir Président ?

Nous sommes tous membres du GARF au sein du Groupe Dauphiné Savoie depuis 5 ans à 11 ans.

Deux d'entre-nous (Thierry et Patrice) sont membres du bureau depuis plusieurs années sous la Présidence de Pierre PETINOT.

L'évolution pour devenir co-président était une suite logique pour prolonger le travail engagé par ce dernier.

Devant la responsabilité de tache et du temps nécessaire à conduire un groupe, nous avons proposé à Pierre PETINOT de composer une équipe représentative du GARF.

Par nos fonctions respectives, nous retrouvons donc les compétences de DRH, RRH, RF, OF au sein de notre groupe le rendant ainsi agile et riche à la fois.

 

Quelles sont vos missions au sein du GARF ?

Cette initiative de relever le défi de créer une équipe en charge de la co-présidence de notre Groupe est pour le moins originale, pour cela nous avons décidé de nous répartir les missions principales :

Thierry est en charge pour 2020 de représenter le groupe DS en étant son porte-parole et représentant au niveau National.

Nous nous partageons les différentes missions telles que le pilotage des différents groupes de travail contribuant ainsi à leur bonne organisation suivant le protocole préalablement établi.

La communication auprès des adhérents et sympathisants de l'association au plan local.

Le partage des travaux issus des groupe par un partage de l'information ou l'organisation d'événement particuliers ou ponctuels.

 

Comment sont définis le planning et l'arbitrage des thèmes de votre groupe ?

Les thèmes sont définis collégialement en amont par les adhérents suivant l'actualité et les préoccupations au sein de notre écosystème.

La richesse des thèmes proposés nécessite de la part du bureau des arbitrages pour rester sur des objectifs raisonnables et atteignables sur la période d'une année.

Les plannings sont définis au sein de chacun des groupes en fonction de leur nature et du temps nécessaire pour les mener à leurs termes.

 

Combien de rencontres sont planifiées en moyenne dans l’année ?

Nous planifions 8 à 10 groupes mais avec une occurrence pouvant varier entre un et trois mois.

 

De quelle façon animez-vous votre groupe ?

Fort de notre expérience, nous avons mis en place un cahier des charges permettant de canaliser les objectifs et les moyens à mettre en oeuvre.

Nous nommons un pilote pour chaque groupe et demandons à ce qu'un membre du CA puisse y participer sans pour autant en endosser systématiquement le pilotage.

Un Drive permet enfin au bureau de se tenir informé et suivre l'avancement des travaux en temps réel des différents groupes de travail.

D'une façon générale, l’animation est basée sur l’intelligence collective et la formalisation de bonnes pratiques et d’outils pertinents.

Les restitutions et leurs modalités reste de la responsabilité de chacun des groupes

 

Quelles sont les interactions que vous souhaitez créer dans votre groupe ?

Nous recherchons une démarche visant au co-développement basé sur l'échange de pratiques, de l'entraide et de l'intelligence collective.

Les adhérents sont tantôts acteurs, tantôts bénéficiaires des travaux mais toujours appelés à pouvoir exprimer leurs expériences et visions du sujet traité.

Chacun des adhérents a la parole, OF et RF apportent leur expertise et leur vision du sujet.

Le brainstorming est de rigueur pour ouvrir le sujet, avoir le plus de matière possible, voir les choses sous angle différent.

Nous faisons en sorte que les échanges soient constructifs, engageants et bienveillants

 

 


NOUVEAU

PARTAGE D'EXPÉRIENCE
PROJET INNOVANT

GARF OCCITANIE

 

Le saviez-vous ? Les conséquences pour une entreprise sont multiples en cas de cyberattaque : atteinte à la réputation, difficultés financières, paralysie de l'activité, perte d'emploi, etc.

 

Aucune organisation n’est à l'abri d'une attaque, nous sommes tous des cibles potentielles.

 

Aussi efficaces et/ou coûteux que soient les outils de sécurité qui protègent les réseaux des entreprises, il faut renforcer le point le plus faible de toute solution de sécurité : l'homme.

 

Etes-vous bien équipé et organisé pour gérer ces risques ? Vos salariés sont-ils formés ? Que feriez-vous en cas d'attaque ?

 

Pour répondre à ces questions, l'OPCO des Entreprises de proximité et la DIRECCTE Occitanie proposent l'action CYBER'SECUR afin d'aider les TPE-PME régionales à renforcer leur cybersécurité.

 

L'une des actions phare est de proposer une solution de formation gratuite et accessible à tous permettant de s'informer et se former à la cybersécurité : le MOOC CYBER'SECUR.

 

Ce MOOC co-construit avec Phosforéa (groupe SCASSI), acteur reconnu de la cybersécurité, est accessible via la plateforme www.cybersecur.fr en créant un espace personnel.

 

Composé de deux modules « La cybersécurité, tous concernés ! » et « Les bons réflexes en contexte professionnel » de 55 minutes chacun, les stagiaires pourront aborder les notions à leur rythme via différents canaux et supports (vidéos, cours animés, infographies, etc.).

 

En complément, l'application Phosforéa est mise à disposition gratuitement. 1ère offre de sensibilisation et de formation en cybersécurité sur mobile, l'application permet d'accéder à des activités courtes et ludiques autour de cinq thématiques et un quiz sous forme de jeu à chaque fin de module.

 

Une attestation de formation et un badge "Je suis cyber-responsable" pourront être édités à la fin de la formation (comptabilise le temps passé sur le MOOC et l'application mobile).

 

Maintenant vous savez, à vous d'agir !

Eric BOYER, OPCO des Entreprises de Proximité 

 

 

Pour s'informer et se lancer https://www.cybersecur.fr/former.html

Une question ? contactez la hotlinecontact@cybersecur.fr

 

 


ACTUALITÉ DES GROUPES

 

 

CALENDRIER des GROUPES 2020


Retrouvez le calendrier annuel actualisé des Groupes ici

 

 

**************************

 

 

GARF LYON

Retour sur le Séminaire AFEST du 16 décembre 2019 

 

Le réseau des GRETA de l'académie de Lyon, avec plusieurs partenaires dont le groupe GARF LYON, ont  organisé avec succès un séminaire, le 16 décembre après-midi dans le grand amphi de l'Université Lyon 2 sur la thématique des Actions de Formation en Situation de Travail - AFEST.
Cet évènement organisé mais également   co-construit & animé avec / par des partenaires d'horizons variés : les principaux acteurs des politiques emploi-formation, des entreprises ayant expérimenté l'AFEST (Philippe ROCCA, président du GARF LYON avec un manager de son entreprise GRANDLYON HABITAT ayant conduit un parcours AFEST "chargés d'opération" entre juin et décembre 2019), les financeurs et les organismes de formation, a répondu aux principales questions posées par l'inscription de cette nouvelle modalité de formation dans la loi.

Retrouvez ci-dessous quelques photos et un lien vers les vidéos de la conférence & des tables rondes.

 

 

 

 

**************************

 

GARF PROVENCE

Les managers vont-ils disparaître ? 

C’est autour de  ce thème quelque peu provocateur que les Garfistes de la région Provence se sont réunis le 30 janvier dernier.

 

Dans des contextes de fonctionnement transversal, d'aplatissement des structures hiérarchiques et de nouvelles attentes sociales face au travail, la légitimité du manager se fissure de plus en plus. Pris en étau dans un double rôle de manager-managé, ses activités ne sont pas toujours choisies mais fortement conditionnées par le système organisationnel.

 

D'un autre côté, des exemples fleurissent d'entreprises « libérées » qui prétendent fonctionner de manière très efficace sans managers. Se construit ainsi le mythe de la fin d'un métier qui n’apporterait plus de valeur ajoutée face à l'avènement d'une intelligence collective spontanée.

 

Théo Holtz nous a fait part des résultats de la recherche scientifique  qu'il a menée pendant trois ans dans une entreprise déhiérarchisée.  Avec passion et un enthousiasme contagieux, cet expert a éclairé le groupe sur les  nécessaires évolutions du rôle du manager face aux nouvelles formes de leadership émergeant dans nos organisations contemporaines.
'Pour en savoir plus, n'hésitez pas à le contacter , il  vous communiquera une synthèse de ses travaux, parue dans l'ouvrage collectif "Libérer l'entreprise, ça marche ?"  (éditions Octarès) theo.holtz@consulting-edge.com

 

Les témoignages d'organisations (Decathlon, Armée de l’Air) sont venus compléter et alimenter la réflexion, comme toujours au GARF.

Un grand merci à Manon Poiraton, DRH Région et au colonel Sébastien Estève pour leurs partages d'expérience.

 

La journée s'est clôturée sur un apport de François Bernard sur les compétences clé du manager pour réussir aujourd'hui et demain.


Claire Faure

 

 

 

**************************

 

GARF PARIS HORIZON

Réunion du 23 janvier 2020

 

Ce jeudi 23 janvier matin, le groupe GARF Paris Horizon s'est réuni dans les locaux d'une de ses adhérentes LA MAISON BLEUE pour traiter du sujet : LA CERTIFICATION QUALITE QUALIOPI

 

Présentation des certificateurs et des critères avec l'intervention d'Emilie LE COZ de GLOBAL CERTIFICATION. Merci à Sandrine BASLE, membre du Groupe, qui a permis cette mise en relation.

 

 

Les critères et les indicateurs sont les suivants :

 

Pour tout savoir sur le référentiel, il faut se référer au site https://travail-emploi.gouv.fr/demarches-ressources-documentaires/documentation-et-publications-officielles/guides/guide-referentiel-national-qualite et être attentif aux mises à jour.

 

Le cycle de certification dure 3 ans. Il comporte :

  • 1 audit initial en année N
  • 1 audit de surveillance en année N+2 intervenant entre le 14ème et le 22ème mois qui suit la date de décision
  • 1 audit de renouvellement en année N+3 intervenant impérativement avant la date d’échéance du certificat

 

Les durées des audits sont fonction du nombre de jour et de site, des frais de certification et des frais de déplacement.

 

Lire la suite

 

 

 


VEILLE TECHNOLOGIQUE

 

 

Les entreprises à la recherche de solutions de financement (UHFP 2020)
52% des responsables de formation ne sont pas satisfaits de la réforme, car elle fait disparaître certains dispositifs de financement, selon une enquête du Garf (Groupement des acteurs et responsables de la formation), présentée vendredi 31 janvier à Biarritz, lors de l’Université d’hier de la formation professionnelle, par Cathy Hervy, responsable formation à la Société Aéroport Toulouse Blagnac et présidente du Garf Midi-Pyrénées.

Par Christelle Destombes - Le 04 février 2020.

Lire la suite

 

 

Le nouveau système qualité impose sa marque sur l'écosystème de la formation (UHFP 2020)

À moins d'un an de l'entrée en vigueur de la certification Qualiopi, l'écosystème de la formation s'organise pour répondre aux futurs enjeux de qualité. À terme, le nouveau cadre aura un impact sur les contrôles mis en place par les financeurs, a souligné une table ronde de la 17ème Université d'hiver de la formation professionnelle, jeudi 30 janvier.

Par Estelle Durand - Le 31 janvier 2020..

Lire la suite

 

 

Opco Entreprises de proximité assure que « ses » 911 CFA seront bien financés

S'exprimant en conférence de presse dans le cadre de l'Université d'hiver de la formation professionnelle, jeudi 30 janvier, la direction générale et le conseil d'administration d’Opco EP ont adressé un message rassurant aux 960 centres de formation d'apprentis inscrits auprès de l'opérateur de compétences.

Le Quotidien de la formation

Lire la suite

 

 

« La compétence à la portée de tous », thématique en résonance avec la loi avenir professionnel » (Muriel Pénicaud, UHFP 2020)
Pacte d’investissement dans les compétences, entrées en apprentissage, appli CPF. Revenant sur les avancées de l’année écoulée en matière de développement des compétences, la ministre du Travail a lancé les travaux de la 17ème édition de l’Université d’hiver de la formation professionnelle, mercredi 29 janvier.

Le Quotidien de la formation

Lire la suite

 

 

 Retrouvez tous les articles ici

 

 

Désinscription

 

Remerciements
pour votre participation à la réalisation de cette newsletter :

 

Cathy Hervy, présidente Garf Midi Pyrénées

Le bureau du GARF Dauphiné Savoie : Thierry L'HER, Véronique GIROD-ROUX, Patrice OSETE, Géraldine FERON, Charlotte Chautemps

Béatrice Quertain, Présidente Garf Paris Horizon

Philippe Rocca, président du GARF Lyon

Eric BOYER, OPCO des Entreprises de Proximité

Claire Faure, présidente GARF Provence ​

Sabrina Lepesqueur, ODYSSEY, régie publicitaire

 


GARF Newsletter 2020
GARF National - 4 avenue du Stade de France
93218 SAINT DENIS LA PLAINE
CONTACT
www.garf.asso.fr

 

 
 

 

 
Dernière modification : 21/02/2020