Ancien événement - 00 Actualités accueil

Révolution au Garf

02/12/2019Révolution au Garf  

 

 

Révolution au Garf

 

Sylvain Humeau est réélu président du Groupement des animateurs et responsables formation en entreprises (Garf), dont les statuts sont profondément rénovés.

 

Le 27 novembre, le conseil d'administration du Garf, principale association de responsables formation en France, son assemblée générale ordinaire, et son assemblée générale extraordinaire, se sont réunis. Et, grâce à une participation de plus de 50% des adhérents, ont décidé de ratifier de profonds changements de statuts, et de réélire Sylvain Humeau comme président (il l’est depuis 2016 à titre exceptionnel et le restera jusqu’à fin 2022), son bilan étant jugé très positif.

 

 

Même cotisation pour tous

Depuis le CA de juillet dernier, le Garf travaillait à ces modifications de statuts. Premier changement : même statut, cotisation et droits pour tous les adhérents, qu’ils soient responsables formation en poste ou autres (prestataires de formation, représentants de service de l’État, Opca/Opco, région…). « ll fallait mettre fin au sentiment d’adhérent de seconde classe, qui payaient 40 % de plus », explique Sylvain Humeau.

Deux : l’obligation d’avoir un maximum de 25 % de non RF en poste dans les groupes est retirée, mais le président du groupe doit veiller au respect d’une charte éthique et déontologique (pas de distribution de plaquette publicitaire…), et ce en accord avec un membre du CA en responsabilité de cette politique.

Trois : le coût de la cotisation est abaissé : 450 euros pour tous, au lieu de 580 pour les RF en poste et 790 pour les autres. Et pour les structures de moins de 300 salariés, l’adhésion d’une seconde personne tombe à 200 euros.

Quatre : le Garf peut être présidé par un non responsable formation en poste. « Cette décision ne fait que reconnaître la réalité de terrain, explique Sylvain Humeau, lui même ex RF en poste devenu consultant. Les RF sont submergés de travail et n’ont plus le temps d’assurer cette présidence qui nécessite 1 à 2 jours de disponibilité par semaine. Et 30 % des groupes sont déjà présidés par des non RF. ».

 

 

Responsable déontologie

Le 27 novembre, toutes ces propositions ont été votées « à l’unanimité, sans abstention », assure Sylvain Humeau. Hormis lui, les membres du nouveau conseil d'administration sont Laurence Gauthier (trésorière) ; Cyril Parlant (juridique et déontologie) ; Valérie Leray (développement) ;  Nadine Farrujia (marketing et communication) ; et Lucile Guérin (suivi des groupes et des membres).

« Le Garf a réduit ses charges de 95 %, a retrouvé un superbe dynamisme et un état d’esprit d’une vrai communauté, et sa trésorerie est très bonne », se réjouit  le président.

Prochain rendez vous important : le bureau du 9 décembre pour fixer la feuille de route des travaux et messages à faire passer dès 2020. De 400 adhérents aujourd’hui, le Garf espère passer à 500 en fin 2020.

 

LG

 
Dernière modification : 02/12/2019

Retour